L’occupation en chiffres
Le Haut-Karabagh: la date d’occupation - 1988-1992, la superficie – 4400 km² ; La région de Choucha : la date d’occupation – 8 mai 1992, la superficie – 289 km² La région de Latchine : la date d’occupation – 18 mai 1992, la superficie – 1840 km² La région de Kelbedjer : la date d’occupation – 2 avril 1993, la superficie – 3054 km² La région d’Aghdam : la date d’occupation – 23 juillet 1993, la superficie – 1150 km² La région de Djabraïl : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1050 km² La région de Fuzouli : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1390 km² La région de Goubadly : la date d’occupation – 31 août 1993, la superficie – 802 km² La région de Zenguilan : la date d’occupation – 29 octobre 1993, la superficie – 707 km²

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères: « Je dis avec confiance que le conflit du Haut-Karabakh sera résolu dans un avenir proche »

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères: « Je dis avec confiance que le conflit du Haut-Karabakh sera résolu dans un avenir proche »

23.05.2015

« L’Azerbaïdjan résoudra le conflit du Haut-Karabakh, en tout cas. Parce qu'il n'y a pas de conflit dont la solution est impossible » a annoncé le ministre azerbaïdjanais des affaires étrangères Elmar Mammadyarov.

Le ministre a dit qu'il y a des raisons d'être optimiste dans les négociations sur le règlement du conflit du Haut-Karabakh: « Le conflit du Haut-Karabakh ne peut pas rester dans la situation actuelle. Il y a la base juridique internationale, ainsi que les résolutions du CS de l’ONU pour le règlement du conflit. Tous les pays, tout entrant à l'ONU prennent des responsabilités à respecter ses résolutions. Mais, l'Arménie ne remplit pas cette obligation. Cependant, les gens sensés viendront à la direction de l’Arménie et ils comprendront que de bonnes relations avec ses voisins sont la garantie de la réussite du pays. En conséquence de la politique à courte vue des dirigeants arméniens, ce pays est isolé de tous les projets réalisés dans le Caucase du Sud. Je certainement dire que ce conflit sera réglé dans un avenir proche » a-t-il conclu.