L’occupation en chiffres
Le Haut-Karabagh: la date d’occupation - 1988-1992, la superficie – 4400 km² ; La région de Choucha : la date d’occupation – 8 mai 1992, la superficie – 289 km² La région de Latchine : la date d’occupation – 18 mai 1992, la superficie – 1840 km² La région de Kelbedjer : la date d’occupation – 2 avril 1993, la superficie – 3054 km² La région d’Aghdam : la date d’occupation – 23 juillet 1993, la superficie – 1150 km² La région de Djabraïl : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1050 km² La région de Fuzouli : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1390 km² La région de Goubadly : la date d’occupation – 31 août 1993, la superficie – 802 km² La région de Zenguilan : la date d’occupation – 29 octobre 1993, la superficie – 707 km²

4 soldats arméniens tués, 16 blessés: Ministère azerbaïdjanais de la Défense

4 soldats arméniens tués, 16 blessés: Ministère azerbaïdjanais de la Défense

26.09.2015

APA. « Un affrontement lourd et sanglant a éclaté vendredi soir alors que les forces ennemies ont tenté d’attaquer sur les positions azerbaïdjanaises » a déclaré dans un communiqué le ministère de la Défense de l'Azerbaïdjan.

Selon la déclaration, le soldat azerbaïdjanais Mammadov Elchan Vaqif a été tué et trois autres soldats ont reçu des éclats d'obus légers, comme des unités armées arméniennes ont utilisé des armes de gros calibre, ainsi que des lance-mines de 82 mm.

« Ils ont reçu les premiers soins. Ils sont dans un état satisfaisant. La direction du Ministère de la Défense présente ses profondes condoléances à la famille du martyr et leur souhaite la patience. Nous déclarons que le sang de nos martyrs sera vengé. Les Forces armées ont riposté avec des frappes de roquettes et d'artillerie contre l'ennemi, quatre soldats arméniens tués et 16 autres blessés. 10 d'entre eux sont dans un état grave. Les unités de nos Forces armées contrôlent pleinement les conditions de fonctionnement le long de la ligne de contact. Toute attaque de l'ennemi est empêchée décisivement avec des armes de qualité supérieure. Le ministère de la Défense déclare encore une fois que la direction politico-militaire de l’Arménie assume l'entière responsabilité de l'escalade le long de la ligne de front » dit la déclaration.