L’occupation en chiffres
Le Haut-Karabagh: la date d’occupation - 1988-1992, la superficie – 4400 km² ; La région de Choucha : la date d’occupation – 8 mai 1992, la superficie – 289 km² La région de Latchine : la date d’occupation – 18 mai 1992, la superficie – 1840 km² La région de Kelbedjer : la date d’occupation – 2 avril 1993, la superficie – 3054 km² La région d’Aghdam : la date d’occupation – 23 juillet 1993, la superficie – 1150 km² La région de Djabraïl : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1050 km² La région de Fuzouli : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1390 km² La région de Goubadly : la date d’occupation – 31 août 1993, la superficie – 802 km² La région de Zenguilan : la date d’occupation – 29 octobre 1993, la superficie – 707 km²

Elmar Mammadyarov: « L'occupation des territoires azerbaïdjanais par l'Arménie viole le système des Nations Unies »

Elmar Mammadyarov: « L'occupation des territoires azerbaïdjanais par l'Arménie viole le système des Nations Unies »

23.10.2015

« L'Arménie doit comprendre que le statu quo est inacceptable et ne donnera aucun résultat »

APA. « L'occupation des territoires azerbaïdjanais par l'Arménie est une violation du système des Nations Unies » a déclaré le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise Elmar Mammadyarov, lors de la conférence « Les objectifs de développement durable ».

Il a rappelé que l'ONU a adopté 4 résolutions sur l'occupation: « Cette question a été examinée à maintes reprises par l'Assemblée générale. L'ONU a confirmé la reconnaissance de l'intégrité territoriale et la souveraineté de l'Azerbaïdjan et a exigé la restitution des territoires conformément aux règles du droit international. Quant à l'article 51 de l'ONU, l’Azerbaïdjan doit utiliser son droit. L'Arménie doit comprendre que le statu quo est inacceptable et ne donnera aucun résultat. En dépit des difficultés et des dangers, l’Azerbaïdjan est optimiste et est déterminé à des buts et principes de l'ONU » a-t-il dit.

no comment