L’occupation en chiffres
Le Haut-Karabagh: la date d’occupation - 1988-1992, la superficie – 4400 km² ; La région de Choucha : la date d’occupation – 8 mai 1992, la superficie – 289 km² La région de Latchine : la date d’occupation – 18 mai 1992, la superficie – 1840 km² La région de Kelbedjer : la date d’occupation – 2 avril 1993, la superficie – 3054 km² La région d’Aghdam : la date d’occupation – 23 juillet 1993, la superficie – 1150 km² La région de Djabraïl : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1050 km² La région de Fuzouli : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1390 km² La région de Goubadly : la date d’occupation – 31 août 1993, la superficie – 802 km² La région de Zenguilan : la date d’occupation – 29 octobre 1993, la superficie – 707 km²

L'ambassadeur des Etats-Unis: les territoires occupés de l'Azerbaïdjan doivent être retournés dans le cadre du règlement du conflit du Karabakh

L'ambassadeur des Etats-Unis: les territoires occupés de l'Azerbaïdjan doivent être retournés dans le cadre du règlement du conflit du Karabakh

10.02.2016

Les territoires occupés de l'Azerbaïdjan doivent être retournés dans le cadre d'un règlement global, qui inclurait également la détermination du statut du Haut-Karabakh, l'ambassadeur des Etats-Unis en Azerbaïdjan Robert Cekuta a confié à l’APA mercredi.

En ce qui concerne la déclaration de membre du Congrès américain Adam Schiff que Victoria Nuland, secrétaire d'État adjointe aux Affaires européennes et eurasiennes au Département d'État des Etats-Unis a joué un rôle dans la désapprobation de la résolution sur le Haut-Karabakh par l'APCE, l'ambassadeur a dit qu'il n’est pas au courant de conversations de Schiff et ne peut pas commenter cela.

« Cependant, je tiens à réitérer, comme le coprésident américain James Warlick a déclaré que les Etats-Unis respectent l'intégrité et la souveraineté territoriale de l'Azerbaïdjan » a souligné Cekuta.

Le membre pro-arménien du Congrès américain Adam Schiff a annoncé le 9 février que Victoria Nuland, secrétaire d'État adjointe aux Affaires européennes et eurasiennes au Département d'État des Etats-Unis a joué un rôle particulier dans la désapprobation de la résolution sur leHaut-Karabakh par l'APCE. Avant la discussion de la résolution, il a fait appel au Département d'Etat américain et à l'un des ambassadeurs. L’ambassadeur et Victoria Nuland ont dit qu’ils travailleront sur cette question.

Pour rappel, l’APCE a désapprouvé le rapport intitulé « L'escalade de la violence dans le Haut-Karabakh et les autres territoires occupés en Azerbaïdjan » élaboré par l’ancien président de la commission des questions politiques de l'APCE, le député britannique Robert Walter. Le rapport a été soumis complètement au vote, mais il n’a pas été approuvé avec 66 votes en faveur, 70 contres.

no comment