L’occupation en chiffres
Le Haut-Karabagh: la date d’occupation - 1988-1992, la superficie – 4400 km² ; La région de Choucha : la date d’occupation – 8 mai 1992, la superficie – 289 km² La région de Latchine : la date d’occupation – 18 mai 1992, la superficie – 1840 km² La région de Kelbedjer : la date d’occupation – 2 avril 1993, la superficie – 3054 km² La région d’Aghdam : la date d’occupation – 23 juillet 1993, la superficie – 1150 km² La région de Djabraïl : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1050 km² La région de Fuzouli : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1390 km² La région de Goubadly : la date d’occupation – 31 août 1993, la superficie – 802 km² La région de Zenguilan : la date d’occupation – 29 octobre 1993, la superficie – 707 km²

Une déclaration sur le Haut-Karabakh adoptée lors d'une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'OTSC

Une déclaration sur le Haut-Karabakh adoptée lors d'une réunion du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'OTSC

04.07.2016

APA. Une déclaration sur le conflit du Haut-Karabakh a été adoptée lors de la session d'aujourd'hui du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'OTSC à Erevan, a déclaré lors d'un point de presse le ministre arménien des Affaires étrangères Edouard Nalbandian, rapporte «news.am».

« Nous soutenons les accords conclus lors des sommets de Vienne et de Saint-Pétersbourg visant à prévenir l'escalade de la situation dans la zone de conflit, stabiliser la situation et créer des conditions pour la promotion du processus de paix.

Confirmant la nécessité d'un règlement pacifique du conflit du Haut-Karabakh, nous saluons les efforts du Groupe de Minsk de l'OSCE pour le règlement du conflit fondé sur le droit international, la Charte des Nations Unies, les dispositions de l'Acte final d'Helsinki, notamment en ce qui concerne la non-utilisation de la force ou de la menace, l'intégrité territoriale, l'égalité et le droit des peuples à l'autodétermination » a dit la déclaration.

Une déclaration a également été adoptée sur la Syrie.