L’occupation en chiffres
Le Haut-Karabagh: la date d’occupation - 1988-1992, la superficie – 4400 km² ; La région de Choucha : la date d’occupation – 8 mai 1992, la superficie – 289 km² La région de Latchine : la date d’occupation – 18 mai 1992, la superficie – 1840 km² La région de Kelbedjer : la date d’occupation – 2 avril 1993, la superficie – 3054 km² La région d’Aghdam : la date d’occupation – 23 juillet 1993, la superficie – 1150 km² La région de Djabraïl : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1050 km² La région de Fuzouli : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1390 km² La région de Goubadly : la date d’occupation – 31 août 1993, la superficie – 802 km² La région de Zenguilan : la date d’occupation – 29 octobre 1993, la superficie – 707 km²

Ilham Aliyev : « Le statu quo dans le conflit du Haut-Karabakh doit être changé »

Ilham Aliyev : « Le statu quo dans le conflit du Haut-Karabakh doit être changé »

02.12.2017

« Un cinquième du territoire azerbaïdjanais est sous occupation. L'Arménie mène une politique de nettoyage ethnique sur ces terres », a déclaré le président de la République d’Azerbaïdjan, lors de la 7ème Conférence ministérielle sur le thème « Sécurité et connectivités économiques vers un cœur de l'Asie renforcé » organisée le 1er décembre à Bakou en marge du « Processus d’Istanbul/Cœur de l’Asie ».

Le président a rappelé que l'OSCE a envoyé deux fois des missions d'enquête et d'évaluation dans les territoires occupés.

« Nos zones résidentielles et nos mosquées ont été détruites par l'Arménie. Le statu quo du conflit du Haut-Karabakh doit être changé. Ceci est indiqué plusieurs fois non seulement par les coprésidents. Le conflit du Haut-Karabakh devrait être résolu dans le cadre des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et du droit international », a martelé le chef de l’Etat.

Le conflit du Haut-Karabakh est entré dans sa phase moderne en 1988, sur la base des revendications territoriales de la RSS d'Arménie contre la RSS d'Azerbaïdjan.