L’occupation en chiffres
Le Haut-Karabagh: la date d’occupation - 1988-1992, la superficie – 4400 km² ; La région de Choucha : la date d’occupation – 8 mai 1992, la superficie – 289 km² La région de Latchine : la date d’occupation – 18 mai 1992, la superficie – 1840 km² La région de Kelbedjer : la date d’occupation – 2 avril 1993, la superficie – 3054 km² La région d’Aghdam : la date d’occupation – 23 juillet 1993, la superficie – 1150 km² La région de Djabraïl : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1050 km² La région de Fuzouli : la date d’occupation – 23 août 1993, la superficie – 1390 km² La région de Goubadly : la date d’occupation – 31 août 1993, la superficie – 802 km² La région de Zenguilan : la date d’occupation – 29 octobre 1993, la superficie – 707 km²

Ministre azerbaïdjanais : Après les élections présidentielles, les négociations entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie se poursuivront de manière intensive

Ministre azerbaïdjanais : Après les élections présidentielles, les négociations entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie se poursuivront de manière intensive

05.03.2018

Les relations entre l'Azerbaïdjan et le Maroc ont été établies en 1992. Il pourrait aussi y avoir une coopération stratégique entre nos deux pays puisque les deux pays se soutiennent mutuellement au sein des organisations internationales. Nous sommes convenus de tenir la deuxième réunion de la commission intergouvernementale sur des projets spécifiques à la fin de cette année ou au début de l'année prochaine. Forum des affaires aura également lieu.
 
C’est ce qu’a déclaré le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov, lors de la conférence de presse conjointement tenue à l’issue de la réunion avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Royaume du Maroc Nasser Bourita.

Le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise a informé son homologue du règlement du conflit du Haut-Karabakh.

« Les partis ont décidé de poursuivre les discussions de manière plus intensive après les élections présidentielles. Nous allons poursuivre les négociations plus intensément après la mise en place de nouveaux gouvernements dans les deux pays », a souligné Mammadyarov.